28/06/2013

Réflexion puante.

humour,ironies

 

Tu pose un pied dans la merde et ton premier réflexe n'est il pas de dire Merde, Pourquoi!!. 


Copyright ©by the rebelle

22:14 Écrit par Libre Ce dans Humour/ironies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, ironies |  Facebook |

09/03/2013

Ecrase toi le pied bis

 ecrase le pied.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Si tu souhaite un avenir , comme des souliers prend la bonne taille ou sinon écrase toi les pieds et reste sur place a te lamenter de tes mauvais choix.


Copyright ©by the rebelle


 

 

21:29 Écrit par Libre Ce dans Humour/ironies, Proverbes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeurs, proverbes |  Facebook |

26/04/2012

Le départ

 voiture.jpg

      

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Je rentre dans ma teuf , contact
je sort de mon parking et emprunte
la route vers l'autoroute .
je suis la route goudronnée
qui ne me donne le choix
que de suivre son chemin.
Au loin un joli pont, c'est con
j'en ai pas besoin.
Je suis depuis un temps
incertain sur la gauche
de la droite et du centre,
je m'étonne de tant de
dépassement , mais bien
sur je roule a cent voilà
pourquoi les autres ajoute
un vin (vingt) afin de bondir
en avant me laissant devant
leurs arrières , sur la route
des cotés , un choix de regard
des vaches ,des barbelés ,des
arbres , merde je suis distrait
je freine a temps afin de ne pas
sodomiser la voiture avant.
La route que cela devient lassant
au bout d'un moment , vivement ma
destination pour enfin respirer l'air
polluer de ma ville , mais la encore j'ai
pas le choix.

 

Copyright ©by the rebelle


10:39 Écrit par Libre Ce dans Humour/ironies, Inclassable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, ironies |  Facebook |

26/05/2009

les politiques et les moutons

hypocrite

 

Visages d'anges
paroles encenseurs
hypocrites

**

 

Electeurs niais
moutons bêeelant
mémoires courtes.

 

Copyright ©by the rebelle

 

19:57 Écrit par Libre Ce dans Humour/ironies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/03/2009

Ma main

ma mains

 

 

Tu me sert depuis ma venue
au début je te trouvais terne et
sans intérêt ,quant j'ai fait mes
premier pas alors que je chu
sans rien demandé tu ma aidé,
étonné je t'ai regardé béatement
et me suis dit qui es-tu toi !! et tu ne
ma pas répondu,un jour tu as mise une
fourchette entres mes doigts et grâce
 a toi j'ai pu mangé mon gâteau comme
c’était bon,je t'ai a nouveau demandé qui
es-tu !!, tu ne ma pas répondu,en grandissant
tu ma aidée a évolué a bricolé,je t'ai demandé
qui es tu!!,tu ma alors répondu je m'apelle ta
main,et a quoi sert tu!! je suis la clef de ton destin
la main qui te donnera ton pain,pense a moi quant tu
auras des chagrins un beau jours un matin
et je serez la pour effacer tes pleurs et chagrins,
retourne-moi et regarde ma paume, car aujourd'hui que tu
as grandi je suis devenu ta main qui te servira a découvrir les calins.

Copyright ©by the rebelle

 

10:15 Écrit par Libre Ce dans Humour/ironies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie, poeme, main, anthologie |  Facebook |

11/03/2009

Animalia

 

arche

 

Sur la route j’ pie
La vaine venue
D’une colombe de mon œil
D’aigle, je cherche la chamelle
D’un pas léopard, tel le lion
Je cherche ma proie ma cha-r-melle
Celle qui est belle, comme le renard
J’échafaude mes ritournelles
Je crache mes mots comme le
Dromadaire en vain,
Au passage d’une fenêtre un cana-ri
De mon exubérance de mes mots
Jeté comme des crachins a la
Vitesse d’un dauphin en vain,
Sur mon chemin j’pie cela en-vautour..
De ma quête infatigable
Je trouverer mon hirondelle
J’en ferait ma belle .j'en deviendrait
Sa girafe, elle supprimera mes
Gaffes, dans mon ciel vide
J’enfourcherai ma pouliche
Sans triche,ce jour
Je serai l’homme le plus riche.


By the rebelle©A

12:00 Écrit par Libre Ce dans Humour/ironies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/03/2009

perplexité

 

perplexite

 

"ô" mon aimée
tu avais un
lingôt d'Or entre
tes mains,
au fil du temps
tu as laissée le
fil d'or s'éffilocher,
au fil de tout
tu n'a pas su
me transformer
en coeur,pourquoi
ma tu donnée tant de
certitudes dans mes
incertitudes,
pourquoi ma tu
laissé marché sur un
nuage sans ombre
moi qui t'aimais
aveuglement
pourquoi!
pourquoi!
pourquoi!

 

Copyright ©by the rebelle

 

16:14 Écrit par Libre Ce dans Humour/ironies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : perplexite |  Facebook |

27/02/2009

Mars

mars

 

 

 

 

 

 

 

Mars demain, je me prélasse
sur un lit de mélasse,je part
faire un tour de mirliton,je
valse avec mes pensées
j'arbore un masque enchanteur,
Mars déjà ,que le temps des
giboulées m'agace ,venteuses
saisons mes os frissonnent,
vivement le soleil d'été ,
je ne suis pas encore pépé,
mais que vienne le printemps
pour enfin passé du bon temps.

 

Copyright ©by the rebelle

 

 

19:05 Écrit par Libre Ce dans Humour/ironies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fete, temps, ete, mars, muguet |  Facebook |

16/01/2009

Et pourquoi pas..

 

interogation-poesie,skynet

 


Sur ma route avec MA
Voiture qui fit pouet pouet
Avec un plaisir innocent,
Je fus pris subitement
En sandwich,dans la voiture
Une actrice, sa voiture une
pétante jaune canari
Faisant le bruit d’un vieux
Fusils sans appui.
Celui de devant un sacré pédant
Dans sa hautaine voiture
Qui se prénommait mer-cédés
Il avait une tronche de pet-eux.
Étrangement moi qui fus aux milieu
Je vis une discutions fusion entre le
Pédant et l’actrice.
En face un petit café au doux nom
De… le rendez-vous amical
Me fis sourire, je mis rendis.
Le temps d’un sir-otage, en pleine nage
De ce jour d’été, chacun admirait
S’esclaffait, piaffait a écouté ces
Deux dadais s’exprimé avec
Des noms du plus bel effet,
Quand la tempête devint calme
Gentiment « et pourquoi pas »
Je leur demandis de bien vouloir
Laisser leurs mots dépotoir
Un instant afin, qu’inspirant,
je pus m’extraire
de ce drôle enchevêtrement
si anodin,un si petit pépin
pour quelqu’un de malin.
Allez oust je prends ma voiture
Qui s’éloignât au son si
amical de pouet pouet.

 

Copyright ©by the rebelle

 

 

10:04 Écrit par Libre Ce dans Humour/ironies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pourquoi, pas |  Facebook |

19/12/2008

Seule si seule

isolee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur de nébuleuses apathies
Je divague, je pense
Je vogue dans de
Ténèbre indolence ;
Je rêve sans être vaginé,
Mon esprit s’évade…
Trop tard, ma raison
En disgrâce se sépare
De mes souhaits comme une
Flatulence, ce qui est parti
Est parti, seul si seul
Je me sens linceul,
Vide est l’existence
Vides sont les espérances
Pourquoi une telle existence
Ou sont donc les danses
Ou sont donc les cadences
Qui suis-je
Que suis-je
Si solitaire
Sur cette terre

 

Copyright ©by the rebelle

19:20 Écrit par Libre Ce dans Humour/ironies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |