06/02/2013

Je ne suis plus d'avant

 

vieux.jpg




 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le temps a oeuvré à m'inonder de turpitudes de chagrin et de vastes plaines de solitudes, malgré de nombreuses aurores ensoleillées l'inexorable sablier du temps me frappe et me montre flétri quand je me regarde dans le miroir je dois admettre que je ne suis plus celui que j'étais jadis, mon esprit se bat à rester jeune mais mon coeur me gifle me torture me faisant comprendre la dure réalité du temps qui passe;Mon regard sur le présent me fais peur, pourtant je n'ai d'autres choix que d'avancer dans mes réalités sur le chemin de la fin, que d'année déjà où on me disait voilà un enfant né.Sur les rues prémâchées de mes embûches effrénées je garde espoir et pieds , mais je réalise que le temps d'aujourd'hui n'est plus celui d'hier où je naissais frais et enjoué;Je dois aller de l'avant sans me lamenter sur les choses passées et avancer dans les jours nouveaux sans question et sans renon, Le prix de la vie à des bas a moi de franchir avec lesteté les haut et prendre les  joie de ce monde indigeste où seul le trépas sonne le glas de mes questionnement incéssant.
 
 
 
 
Copyright ©by the rebelle

20:55 Écrit par Libre Ce dans Humeurs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeurs |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.