25/03/2009

Printemps

 

aglane le printemps

 

Nous voila  en mars et les interminables crachins qui nous fait
frissonner de tout notre êtres ,l'humidité s'installe dans les profondeurs de notre âme et de notre enveloppe si éphémère,je regarde dehors et pas une seule cohorte de quidams sur  les pavés ,pas la moindre cohue dans les travées.
Le soleil paresseux me gonfle le coeur de morosité,mais comme
de coutumier ma bouche forme un dessin de clown ou je ne laisse transparaitre de chagrines pensées aux gens que j'aime de toutes mes amitiés.. en se temps bourré d'humidité,dans le jardin je me délecte et me sustente de plaisirs enfantins, de quoi!!,de simplement regarder mes premiers muguets qui montrent le bout de leurs plantureuses feuilles d'un vert soyeux,en regardant le fluet crachin je me dis que décidément  le temps est immuable alors que nous mourrons un peut plus chaques années,"ah la vie", si belle a qui veut y mettre le pied a l'étrier... et partager le meilleur de soi,allez a tout bien penser le soleil  montrera son écarlate robe  et je pourrai recharger mes batteries.."Printemps", c'est fou comme le temps nous ment ..depuis quelques moments.

Copyright ©by the rebelle

 

13:45 Écrit par Libre Ce dans Historettes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nature, printemps |  Facebook |

Commentaires

Intéressant vraiment...

Écrit par : Zabou | 25/03/2009

Les commentaires sont fermés.