27/02/2009

Femmes objets

bandeau

nuit-avec-godemichet

 

 

 

 

 

 

**requiem**

"oh toi", qui fus mon amant dans mes instants
si présents sur le chemin de mon cœur,pour toi
J’aurais baissé ma morale, pour toi j’ai abaissé
ma garde,pour toi je t’ai cédé mes interdits,
sur mon lit tu ma aimé sur mon lit tu as susurré
les mots qu’une femme aime rêvé.

Dans tes instants perdus tu es venu a moi je t’ai ouvert
Les bras, pour toi  je me suis mise abats.. Mon cœur
Flanchait de tes douces paroles romanesques, pourtant
Toi mon amant tu me prenais comme un jouet et j’y étais
De trouver cela parfait, mais une fois fini tu es reparti.

A elle tu pensais a elle tu continuais a dire que tu l’aimais
Comme une vulgaire roue de secours tu profitais de mes
Largesse comme si je n’étais qu’une sotte, mais mon beau
Valet je t’ai aimée, tu ma trompée de tes paroles enchantées,
Je t’ai quittée sans houle, ma vie de maîtresse ânesse est finie.

Je fus comblée par tes gestes soyeux je fus subjugué par tes
Paroles adulées, de mon plein gré je me suis donnée.. « Oh » toi ..Mon
Amant en te prenant corps et âme nos sueurs se sont mélangée
Les plaisirs partagés, sachent que dans mon cœur tu seras le passé,
mais jamais je ne t’oublierai de ces bons moments passés.

Copyright ©by the rebelle

17:33 Écrit par Libre Ce dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : femmes, objets |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.